Tous les indicateurs le montrent : cette année 2008 marque un changement radical, un nouveau départ majeur. En numérologie, nous entrons dans une année 1, début de cycle qui apporte l’énergie et le souffle du commencement. Du côté de l’astrologie, les planètes les plus importantes effectueront des mouvements rares et puissants. Entre une aspiration à la liberté toujours plus présente et la nécessité de respecter les cadres extérieurs, des outils nouveaux nous permettront d’assumer nos responsabilités par nous-mêmes.

Parmi les événements marquants de l’année, l’entrée de Jupiter et de Pluton en Capricorne à quelques semaines d’intervalle donnera le ton dès les premiers jours de janvier. Voyons comment utiliser ces planètes et les autres, pour en tirer le meilleur. Une précision : les dates données ci-dessous correspondent à des configurations planétaires précises. Mais on en sentira l’influence durant les semaines qui précèderont.

JUPITER: POUR ÊTRE FOURMI PLUTÔT QUE CIGALE

CE QU’IL VA FAIRE : Par sa position, Jupiter nous indique les lieux d’expansion et de combat pour des idéaux. Colérique ou altruiste, sa nature le porte souvent à l’excès. Jupiter fera escale en Capricorne du 18 décembre 2007 au 5 janvier 2009. Durant toute l’année 2008, il nous incitera à construire sur la durée. Cette planète de Feu dans un signe de Terre y perdra en spontanéité, mais elle gagnera en sérieux et en précision. Jupiter mettra l’accent sur nos biens financiers ou immobiliers, et sur nos valeurs personnelles. Il nous encouragera à les faire fructifier. Il requerra le sens du calcul et une approche dénuée de considérations affectives. Il nous insufflera la patience pour une action soutenue.

SES PÉRIODES-CLÉS :

21 janvier, 8 septembre et 21 novembre : il protègera Saturne de son manque de confiance et de ses doutes. Il donnera une impulsion pour aller de l’avant.

24 avril : Mars le mettra en colère. Il faudra alors discerner les grandes causes à défendre des petites susceptibilités passagères. Point positif : Saturne et Pluton nous montreront la voie de la sagesse.

9 septembre : propulsé par Mercure, Vénus et Mars, il reprendra sa course en avant. Une dose de générosité et un zeste de diplomatie permettront d’éviter les prises de pouvoir intempestives et les révoltes stériles.

1er décembre : si l’atmosphère est agitée, il nous aidera à garder la tête froide et le cœur chaud.

SATURNE: POUR METTRE DE L’ORDRE

CE QU’IL VA FAIRE : En Vierge, Saturne, planète du Capricorne, nous offrira ses talents d’analyse et de discipline. Certes parfois tatillon, il nous invitera à prendre la mesure de nos actes. L’organisation primera sur l’impulsivité. Les notions de limites et de frontières domineront. Toute velléité de changement rapide ou de révolte, tout manque de précision ou de patience seront passés au crible de son mental exigeant mais structurant. Ce n’est pas de Saturne que viendra la fantaisie. Mais si elle se présente, sa position dans ce signe l’aidera à créer un cadre d’expression réaliste et pragmatique.

SES PÉRIODES-CLÉS :

10 juillet : Mars lui suggèrera de dépasser son sens critique et le propulsera sans troubler son besoin de sécurité. La notion d’intérêt personnel sera importante.

4 novembre : il s’opposera à Uranus. Moment intense de confrontation entre l’envie de tout révolutionner et la nécessité d’établir et de suivre des règles. Avec un conseil : si l’on ne veut pas subir l’autorité et les carcans de l’autre, mieux vaudra se prendre en charge en adulte. Heureusement, Jupiter offrira un arbitrage magnanime qui peut garantir la stabilité.

URANUS : POUR APPRENDRE À S’ADAPTER

CE QU’IL VA FAIRE : Uranus, planète du Verseau, poursuivra sa route en Poissons. Les flux monétaires et aquatiques continueront de nous surprendre. Les autres planètes nous aideront à rester prudents. Découvert 8 ans avant la Révolution Française, Uranus est la planète de la liberté et de la réforme. Il ne supporte pas les limites. Envahi par son ego, il peut s’emballer sur un coup de tête, tel l’adolescent qui part en claquant la porte. Mais dans ce signe d’Eau, il peut aussi offrir des fulgurances créatives, des intuitions vives et des coups de génie.

SES PÉRIODES-CLÉS :

21 mai et 13 novembre : comment concilier un besoin éperdu de mouvement avec l’attachement à des valeurs sûres ? La revendication ne sera entendue qu’une fois dépouillée de ses contradictions.

23 août : l’envie de faire exploser des entraves pourra nous saisir. La raison nous incitera à inventer des solutions originales, mais pratiques et mesurées.

15 septembre : cette Pleine Lune décuplera notre émotivité. Canalisée, elle sera source d’imagination.

NEPTUNE: POUR MIEUX APPRÉHENDER L’INSTANT PRÉSENT

CE QU’IL VA FAIRE : Neptune, Dieu de la mer et planète du Poissons, poursuivra sa traversée du Verseau. Il pointera nos idéaux et nos illusions. Il nous invitera à regarder autour de nous et devant nous. Il continuera de brouiller notre rapport au temps ? Son voile opaque nous prémunit contre l’enfermement de la certitude. Neptune déteste le volontarisme. Il est très sensible aux intentions profondes de générosité et d’ouverture. Si notre action flatte notre ego ou une envie de pouvoir, la planète nous refuse la réussite. En revanche, si nous agissons selon des motivations pures, libérées d’attentes inconscientes issues d’un passé révolu, elle nous entraînera sur des sentiers merveilleux et surprenants.

SES PÉRIODES-CLÉS :

7 février : cette Nouvelle Lune sera une éclipse et verra 5 planètes se regrouper en Verseau. Durant le mois qui suivra, des clins d’œil du passé élargiront notre conscience et nous éclaireront sur notre avenir. L’état du Monde, de notre Terre, de l’univers, l’envie d’adhérer à une association… On aura le sentiment aigu d’appartenir à l’Humanité.

4 mai : des idées nouvelles peuvent jaillir. Elles devront être passées au crible de la raison pour ne pas être source de manipulation ou d’illusion. C’est aussi une période durant laquelle les idéaux seront à nouveau un moteur puissant. Sur le plan individuel, intuition et réceptivité seront stimulées.

16 août : cette fois, c’est une Pleine Lune qui sera une éclipse. Elle pourrait jeter un trouble dans les esprits et nous obliger à revisiter notre vision personnelle et subjective du Monde.

PLUTON : POUR POSER DES ACTES QUI PERDURENT

CE QU’IL VA FAIRE : Cela n’arrive que tous les 240 ans ! Le 25 janvier 2008, Pluton entrera dans le signe du Capricorne pour une durée de 16 ans. Pluton représente le pouvoir. Pas celui qu’on exerce sur l’autre. Mais notre pouvoir inconscient, nos aptitudes profondes et leur lieu d’application. Il pointe ce que nous "pouvons" faire et être si nous acceptons de regarder à l’intérieur de nous. Pluton, planète du Scorpion et de la mutation, revêtira les habits d’un bâtisseur pour qui le temps sera un allié. Notre rapport à la vieillesse et à la tradition changera. Des domaines tels que l’architecture, les systèmes législatifs, l’administration connaîtront des transformations. Le Capricorne aime prendre l’initiative. Pluton dans son secteur nous invitera à modifier notre rapport à l’autorité. Si nous la détenons, le discernement sera de mise pour ne pas s’imposer aux autres par des moyens souterrains ou autocratiques. Face à une autorité extérieure subie, l’impulsivité et la révolte seront vaines. La solution sera de développer une argumentation convaincante et responsable, s’appuyant sur une vision constructive.

SES PÉRIODES-CLÉS :

De la mi-juin à la mi-novembre : Pluton n’en aura pas tout à fait fini avec le Sagittaire. Il y fera une dernière escapade, pour nous permettre de parfaire notre philosophie de la vie.

18 juin : cette Pleine Lune permettra de dissiper la tension des jours précédents. La précipitation et l’agressivité ne seront pas les bienvenues. Alors, optons pour un dialogue à cœur ouvert qui respectera les points de vue divergents.

28 décembre : l’année se terminera avec la volonté farouche de poursuivre le chemin de construction entrepris. Cette énergie sera d’autant plus porteuse qu’elle ne s’encombrera ni d’entêtement ni d’orgueil.

Marion Brauner




Marion Brauner 2002