* Bélier
* Taureau
* Gémeaux
* Cancer
* Vierge
* Balance
* Scorpion
* Sagittaire
* Capricorne
* Verseau
* Poissons



L
es Lions et leurs rugissements


Ô Lion superbe et généreux. Toujours prêt à combattre pour vaincre. Votre crinière est le symbole de votre puissance. Vos rugissements ont la force de vos idéaux. Votre allure majestueuse et féline inspire un respect immédiat et indéfectible. L'été vous couvre de sa chaleur. Votre cœur s'en nourrit. Puis vous nous la restituez tout l'hiver durant.

Non, ce qui précède n'est pas une vile flatterie. Contrairement aux apparences, vous avez aussi vos doutes, vos fragilités. Plus que d'autres ? Peut-être pas. Mais vous avez toujours besoin qu'on vous rassure sur votre valeur.

On dit votre orgueil sans borne ? Les luttes pour l'honneur ne vous font jamais plier. Vous aimez mener vos troupes à la seule issue envisageable : la victoire, que vous partagez avec générosité et magnanimité. Surtout si on vous en laisse les lauriers. Car la blessure d'ego est l'une des pires que l'on puisse vous infliger : comme si votre existence même était remise en cause.

En fait, vous exigez beaucoup. Des autres, certainement. De vous, principalement. Vous haïssez la médiocrité : la réussite en tous points est votre doctrine. Presque une obligation. À l'image du Roi Soleil, votre planète, vous ne parvenez au bien-être absolu que lorsque vous sentez combien votre rayonnement sans nuage illumine votre galaxie. Du coup, vous usez de toute votre énergie flamboyante et de votre romantisme exacerbé, pour assurer protection et confort aux élus, humbles humains faits de chaire et de sang, qui ont la chance d'entrer dans votre Cour. Vos ronronnements sans fin sont alors la marque suprême de votre satisfaction.

Parfois plus proche du poète exalté, vous charmez par la mesure de vos mots qui cache, de toute évidence, la puissance de votre affectivité brûlante. Votre cœur s'embrase en silence, loin des fastes apparences. Mais votre créativité est à l'image de vos passions : animée par une force herculéenne.

Marion Brauner



Marion Brauner 2006